« Retro-Conso : le vapotage généralisé  » Interview de Jean-François ETTER par la RTS

« Retro-Conso : le vapotage généralisé  » Interview de Jean-François ETTER par la RTS

Le 31 décembre dernier, la radio suisse RTS interviewait le professeur à la faculté de médecine de l’Université de Genève et auteur de La vérité sur la cigarette électronique  Jean-François ETTER.

L’occasion de revenir sur un phénomène qui a fortement marqué 2013.

Dans cette interview, Jean-François Etter décortique la cigarette électronique et présente les différents modèles existants sur le marché ainsi que l’infinité de e-liquides.

Selon le professeur, le grand succès rencontré par les e-cigs vient du fait que les consommateurs peuvent enfin se procurer un produit moins cher et plus sûr qui représente une alternative efficace à la cigarette. D’autre part, le développement du marketing autour des produits et la couverture médiatique importante sur le sujet ont fortement développé la consommation et l’acquisition de cigarettes électroniques par les consommateurs.

Jean-François Etter revient également sur le fait que le marché de la cigarette électronique a permis de créer de l’emploi en cette période de crise générale. Emplois qui risquent d’être supprimés si la cigarette électronique subit une règlementation trop stricte.

L’auteur de « La vérité sur la cigarette électronique » s’est prêté au jeu des « questions / réponses »

Il revient ainsi sur la situation de la cigarette électronique en suisse (pays de la RTS) et reste formel sur un point : la cigarette électronique va rendre la cigarette obsolète. Selon lui, les autorités ont le désir d’imposer des règlements excessifs mais il reste persuadé que le risque pour la santé publique n’est pas la cigarette électronique mais bien cette règlementation stricte qui nuirait au développement de ce nouveau produit en pleine expansion.

Lorsqu’on lui pose la question sur la place des cigarettiers dans ce marché, il utilise une comparaison plutôt étonnante en faisant un parallèle entre les cigarettiers et le groupe Kodak qui avait n’avait pas su saisir l’opportunité de la photographie numérique. Pour lui, les cigarettiers ont compris ce qui allait leur arriver : s’ils ne rentrent pas sur le marché, ils seront rapidement évincés par ce nouveau produit.

La dernière question de cette interview concerne l’avenir du vapotage.

Selon J.F Etter, 2014 sera une année décisive car toute la règlementation autour de la cigarette électronique va se mettre en place et ainsi dicter les évolutions à venir. Non seulement au niveau européen avec l’article 18 mais également au niveau des Etats-Unis avec la régulation de la FDA.

Le professeur conclut en insistant sur le fait que si la cigarette électronique subit une règlementation trop stricte, alors le nombre de consommateurs va diminuer et les décès liés au tabagisme ne cesseront d’augmenter (700 000 morts par an à cause du tabac). Pour Jean-François ETTER, une certitude : faciliter le passage de la cigarette à la e-cig permettra de sauver des vies.

Son voeux pour 2014 ? Que le cendrier et la cigarette  ne deviennent que des objets de musée…

Un interview très intéressante que vous pouvez retrouver dans son intégralité sur le site de la RTS : ici

Et selon vous, quel est l’avenir de la cigarette électronique ? Partagez vous la position de Jean-François Etter ?

(Crédit photo : RTS)

Share This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *