La cigarette électronique fait reculer le tabac

La cigarette électronique fait reculer le tabac

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a publié hier ses derniers chiffres concernant le marché du tabac en 2013 et les résultats sont spectaculaires.

Les ventes de cigarettes ont chuté de 7,6%. 47,5 milliards de cigarettes ont été vendues en 2013, c’est 4 milliards de moins qu’en 2012.

Selon l’OFDT, l’essor de la cigarette électronique a fortement contribué à la chute du tabac.

La ecig n’est plus un phénomène de mode, comme le précisait Arnaud Dumas de Rauly ( CACE ), elle est désormais bien installée dans le paysage français. Les derniers chiffres montrent d’ailleurs que 1 à 2 millions de français l’utiliseraient tous les jours.

Même si tous les vapoteurs n’ont pas complètement arrêté de fumer, la majorité d’entre eux a fortement réduit sa consommation. Selon l’OFDT, l’usage de la e-cigarette réduit la « quantité moyenne de chaque fumeur ». Une belle avancée donc.

Pour la première fois, l’OFDT a précisé que l’usage de la cigarette électronique est à l’origine d’une partie de la baisse des ventes de tabac en 2013. En effet, la chute du tabagisme ne peut pas seulement être expliqué par l’essor de l’achat parallèle de cigarettes : ces pratiques n’ont pas énormément augmenté en 2013.

Même si pour le moment le nombre de fumeurs n’a pas diminué de façon très significative, il semble bien reculer et c’est une bonne nouvelle.

L’OFDT appelle toutefois à la prudence concernant les résultats de son enquête. Les chiffres les plus révélateurs seront ceux rapportés par le prochain baromètre INPES (que nous avions évoqué dans un précédent article).

Affaire à suivre d’ici la fin de l’année…

Share This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *